Qui est George?

George Montpellier, c’est mon laboratoire d’idées et d’inspirations en matière d’habillement. J’y note tout ce que je trouve intéressant, et qui peut me servir pour m’améliorer ou pour créer. J’expose mes créations pour voir ma progression, au fil du temps. Couture, tricot, crochet sont mes domaines de prédilection. Je fais la part belle au fait-main, à la création et la réalisation personnelle.

Ici, on s’affranchit des tendances, des saisons, de la mode pour concevoir le vêtement comme un outil destiné au confort dans la vie quotidienne et comme un révélateur de personnalité. Le vêtement doit permettre à chacun de se sentir bien dans sa peau, d’aider à faire face à certaines situations, parfois de faire office de bouclier, et toujours, d’exprimer ce qu’on est.

George Montpellier permet aussi à toutes les personnes désireuses de ne plus dépendre du prêt-à-porter de réaliser par elles-mêmes les pièces de son dressing. En effectuant soi-même ses propres vêtements et accessoires, il devient alors possible d’affirmer sa personnalité, de devenir original, de créer son propre code vestimentaire et de s’épanouir en beauté. Des pas-à-pas en vidéo, pour pouvoir vraiment comprendre comment ça se passe.

Comment en suis-je arrivé là? J’en avais assez de ne pas trouver des vêtements qui me correspondaient, tant en terme de coupe (étant très fine, avec peu de formes et de taille moyenne) qu’en terme de style. De plus, je suis souvent effarée par le rapport qualité/prix qui est souvent décevant dans le prêt-à-porter. Je n’ai pas suivi de cours spécialisés, je n’ai pas eu de professeurs, j’ai appris dans les livres et en regardant des vidéos sur internet. Et surtout, à force d’essais et d’échecs. J’ai été souvent déçu par ce qui se trouve sur le net. Il faut aussi souligner que du côté français, on est largement à la traîne par rapport aux autres pays. Le moment où j’ai le plus progressé, c’est en regardant les vidéos de blogueuses ou youtubeuses américaines, allemandes, japonaises, coréennes.

 

Partant de ce constat, parce que je crois aussi qu’une pièce fait-main est bien meilleure en terme de qualité, d’économie (sans parler de l’originalité) qu’une pièce achetée dans une enseigne de prêt-à-porter, j’ai donc décidé de réaliser mes propres cours pour apporter une vision que je crois plus pédagogique, le type de vidéos que j’aurais aimé voir pour débuter. Je suis loin d’être une professionnelle, je n’ai pas 10 ans d’expérience derrière moi, loin de là. Toutefois, ce qui m’importe, c’est qu’à la fin, on puisse dire avec fierté : « C’est moi qui l’ai fait ! ».

Enfin, sur ce blog, je souhaite partager ma vision de l’habillement, mes critiques sur le prêt-à-porter, que je trouve souvent répétitive, sans originalité, trop cher pour une qualité soupçonneuse, et sur ce qui entoure « la mode », un mot galvaudé pour dire qu’on est à la page, dans l’air de son temps. Bref, des coups de gueule, des coups de coeur, qui viendront comme ça, allez savoir pourquoi. Pas question pour moi de réagir à chaque saison comme une chroniqueuse de mode puisque je ne suis pas à la page, j’ai mon propre style.

Je ne détiens aucune vérité, j’exprime et partage mon point de vue, tant sur les choses que sur la manière de faire les choses. Parce que nous avons tous notre libre arbitre et que nous sommes tous doués de raison, il vous appartient de me donner raison ou tort, de me croire ou de me nier. Tant que la critique est constructive, j’aime les débats, je les adore même, alors n’hésitez pas un seul instant à faire valoir votre opinion. Parce que, par dessus-tout, ce que j’aime, c’est apprendre au contact des personnes.

George Montpellier est un lieu où la création est reine, où les diktats de la mode sont bannis, où ce qui compte, c’est ce que vous faites pour devenir unique, tout simplement vous-mêmes. C’est un état d’esprit.